Blog

wallet-1013789_1280

Les français préfèrent la carte bleue et les chèques

La dernière étude, réalisée par le cabinet GfK et réalisée par questionnaire en ligne, étudie les moyens de paiement des français. Que ce soit le paiement électronique, l’espèce, la carte bleue, les chèques ou le récent m-paiement. Le baromètre fut commandé par Cofidis, Crédit Mutuel et CIC afin de déterminer l’évolution des habitudes des français concernant leurs habitudes d’achat.

 

La carte bleue, fidèle compagnon de route

La France reste très attachée à la carte bancaire, c’est ce qu’il résulte de l’étude puisque nous sommes le pays qui s’en sert le plus en Europe avec un taux de 80% des français qui s’en servent chaque semaine. Cependant, ces achats sont plutôt concentrés sur des montants inférieurs à une centaine d’euros pour la carte bancaire.

 

De plus, nous apprenons que si le moyen de paiement désiré par un particulier n’est pas proposé dans un commerce, près d’une personne sur deux sont prêt à changer d’enseigne. C’est à mettre en perspective avec la récente démocratisation des paiements sans-contact, à la fois pour les consommateurs et les commerçants.

 

Le paiement électronique pointe le bout de son nez

La diversité des moyens de paiement rassure 77% des français, notamment du côté des paiements électroniques où 44% s’en servent déjà, et devrait augmenter jusqu’à 75% d’ici quelques mois. Justement, près de la moitié des français (40% exactement) se sentiront prêt à utiliser d’ici quelques temps le paiement par mobile, contre 6% à le vouloir le plus tôt possible. Cette différence peut s’expliquer notamment pour les questions de sécurité et de confidentialité, surtout quand on apprend régulièrement par les médias toutes sortes de « fuites » d’informations fiscales…

 

En outre, le chèque a de beaux jours devant lui vu que 60% des français continuent de remplir ce fameux papier à la main. Là aussi, la France se démarque de ses voisins européens puisque seulement 11% des anglais, 2% des allemands, 20% des italiens et 3% des espagnols l’utilisent.

Poster un commentaire